La maison Chénier-Sauvé sera préservée et restaurée
16 mars 2016

La maison Chénier-Sauvé sera préservée et restaurée

(Saint-Eustache, le 14 mars 2016) - Dans le cadre des actions qu’elle pose en vue de mettre en valeur le patrimoine historique et naturel de Saint-Eustache, la Ville de Saint-Eustache a entériné officiellement un plan d’action visant la préservation et la restauration de la maison Chénier-Sauvé. C’est avec fierté que l’annonce en a été faite aujourd’hui par le maire de Saint-Eustache, M. Pierre Charron, accompagné du conseiller municipal responsable du Comité pour la maison Chénier-Sauvé, M. Raymond Tessier, de la présidente du Comité des biens, des sites patrimoniaux et de la toponymie, Mme Nicole Carignan-Lefebvre, ainsi que de la conseillère du quartier du Vieux-Saint-Eustache, Mme Michèle Labelle.

« Ce plan d’action est le résultat d’un travail accompli rigoureusement par le comité, au sein duquel des citoyens, des responsables municipaux et des élus ont travaillé d’arrache-pied à trouver des solutions créatives aux problèmes soulevés. Et qui y sont heureusement parvenus », de dire Raymond Tessier. Ce plan prévoit ainsi des travaux de réfection en deux phases distinctes, qui s’échelonneront sur une période de deux ans, pour une réouverture prévue à l’automne 2017. La première phase s’amorcera en août prochain avec les travaux extérieurs - consolidation des assises, remplacement des portes et fenêtres, réfection du parement de bois - lesquels seront suivis, en 2017, par les travaux d’aménagement à l’intérieur de la propriété.

Une double vocation pour la maison Chénier-Sauvé
À la recommandation du Comité, la maison aura désormais une double vocation, communautaire et commémorative. Une bonne partie du rez-de-chaussée et le second étage de la propriété seront aménagés en fonction d’accueillir le Centre des femmes La Mouvance, avec lequel une entente de principe a été conclue. D’autre part, afin de respecter le caractère historique exceptionnel des lieux, cinq personnalités politiques les ayant déjà occupés au cours des siècles derniers, dont l’illustre patriote Jean-Olivier Chénier et un premier ministre du Québec, l’Honorable Paul Sauvé, la Ville prévoit restaurer l’ancien bureau de Paul Sauvé et transformer la salle attenante en lieu d’exposition permanent, où la mémoire des personnalités politiques sera observée, et qui sera accessible au grand public pour des visites guidées.

Une préservation sans frais additionnels pour les contribuables
Les travaux, qui sont estimés à 1,1 M$, seront financés à même le Fonds du patrimoine eustachois, auquel s’ajoute une subvention du ministère de la Culture et des Communications du Québec, qui couvrira 50 % du coût total des travaux. « À chaque instant dans le processus, nous avons été guidés par deux nécessités : préserver cette pièce importante de notre patrimoine collectif, tout en faisant en sorte de réaliser le projet sans alourdir la dette municipale et sans impact aucun sur le compte de taxes des contribuables », de préciser le maire.

« Ces lieux ont été témoins d’une des pages les plus marquantes de notre histoire, qui n’est pas seulement celle de Saint-Eustache, mais celle du Québec tout entier. Nous considérons comme un devoir incontournable la préservation de nos lieux et de nos bâtiments chargés d’histoire », d’ajouter Nicole Carignan-Lefebvre. « En tant que conseillère du quartier historique, je suis très fière de l’implication de toutes les personnes qui ont mis en commun leurs idées et leurs compétences pour faire en sorte que la maison Chénier-Sauvé puisse demeurer toujours là, fidèle sentinelle et fier rappel du passé », a ajouté en conclusion sa collègue Michèle Labelle.

Retour aux actualités