Budget 2019 à Saint-Eustache : une économie plus forte, une ville plus verte
13 décembre 2018

Budget 2019 à Saint-Eustache : une économie plus forte, une ville plus verte

(Saint-Eustache, le 12 décembre 2018) - C’est dans le cadre d’une séance spéciale que les membres du conseil municipal de Saint-Eustache ont adopté, le 12 décembre dernier, un budget de 81 248 000 $ pour l’année 2019.

Faits saillants

Ainsi, pour la prochaine année, la taxe résidentielle connaît une baisse pour se fixer à 0,6474 $ du 100 $ d’évaluation. Pour une maison unifamiliale d’une valeur moyenne, l’augmentation du compte de taxes en 2019 ne devrait donc pas excéder 1,69 %, soit 44 $. Le taux de taxe pour les habitations de 6 logements et plus est, quant à lui, fixé à 0,6621 $ du 100 $ d’évaluation. Au niveau commercial et industriel, les taux de taxes demeurent très compétitifs. En baisse, ils ont été fixés à 1,9785 $ du 100 $ d’évaluation.

Quant aux taxes de services, elles demeurent inchangées pour 2019, soit :
Aqueduc : 156 $
Égout : 181 $
Déchets : 199 $
Transport : 181 $

Pour tous les propriétaires d’immeubles à logements, rappelons que la mesure sur la taxe pour le transport, selon laquelle la pleine tarification est appliquée pour la première unité de logement et réduite de moitié pour les autres unités, est maintenue en 2019.

Un nouveau rôle triennal d’évaluation

Le nouveau rôle triennal d’évaluation 2019-2020-2021, récemment adopté, établit la valeur moyenne d’une propriété résidentielle à 273 230 $, une hausse de 12 813 $ ou de 4,92 % par rapport au précédent. Les terres agricoles, avec et sans résidence principale, se sont quant à elles considérablement appréciées, connaissant respectivement des moyennes d’augmentation de 15,8 % et de 20,56 %. À ce chapitre, le maire Pierre Charron a rappelé, lors de son allocution, qu’il a personnellement interpellé le gouvernement du Québec afin qu’il respecte ses promesses d’ajuster la compensation financière aux producteurs agricoles en fonction d’amoindrir l’impact de la hausse des valeurs foncières.

Projets à venir

Le maire Pierre Charron a profité de la tribune pour annoncer des projets qui seront mis de l’avant en 2019. Ces projets s’inscrivent en droite ligne avec le thème du budget « Une économie plus forte, une ville plus verte » :

  • L’instauration de la collecte des matières organiques, dès septembre 2019, pour les maisons unifamiliales et tous les immeubles résidentiels de 8 logements et moins.
  • Le lancement de la Phase 2 de l’Innoparc Albatros.
  • La poursuite du réaménagement du Vieux-Saint-Eustache. C’est en 2019 que le vrai visage de la rue Saint-Eustache va se dessiner, et que l’artère va devenir un véritable espace partagé.
  • La prolongation de la saison du marché public qui débutera le dernier samedi de juin, pour se terminer le dernier samedi de septembre.
  • Le déploiement d’un nouveau plan directeur du réseau cyclable, avec des prolongements de pistes et des raccordements cohérents.
  • L’installation d’une borne pour véhicules électriques à la mairie.
  • L’acquisition d’une voiture électrique, en conformité avec la décision de remplacer systématiquement les automobiles de la flotte parvenues en fin de vie utile par des modèles électriques.
  • La reconduite du programme de subvention pour l’achat ou la location de couches lavables.
  • La mise sur pied du premier budget participatif de l’histoire de Saint-Eustache.
  • L’organisation de rencontres de quartiers avec les élus pour échanger avec les citoyens.
  • En circulation, pour contrer le problème de vitesse, la poursuite du plan établi : marquage au sol, pose de balises et de panneaux électroniques affichant la vitesse, installation de clignotants au DEL à plusieurs traverses piétonnières.
  • Au chapitre du loisir et du communautaire, l’installation d’un deuxième piano public sur la promenade Paul-Sauvé.
  • La création d’un parc hivernal derrière la Maison de la culture et du patrimoine (manoir Globensky), comprenant l’aménagement d’une glissade pour petits et d’un nouveau sentier de patin avec roulotte d’accueil et surveillance.
Retour aux actualités