Qu’est-ce que le compost ?

Le compost provient des résidus putrescibles, décomposés par l’action de micro-organismes, d’insectes et de vers de terre en présence d’oxygène, qui ont atteint un état d’équilibre. De couleur brun foncé, le compost mûr a l’apparence et l’odeur d’un terreau.

Plusieurs raisons peuvent vous motiver à pratiquer le compostage, en plus de diminuer d’environ 40 % le volume de vos déchets, soit :

  • Pour que le potager, les plantes et les fleurs soient robustes et en santé 
  • Pour nourrir le sol qui nourrira les plantes 
  • Pour substituer le recours aux engrais chimiques 
  • Pour assainir le sol - en compostant on élimine plusieurs maladies et pathogènes contenus dans le sol 
  • Pour réduire les coûts de cueillette, de transport et de gestion des sites d’enfouissement 
  • Pour réduire la pollution de l’air puisque la décomposition de la matière organique en anaérobie (dans les sites d’enfouissement) dégage des biogaz, dont le méthane, qui est un des principaux gaz à effet de serre

Pour réussir un compost de qualité, il est important d’avoir un équilibre entre les quantités des différentes matières organiques. Plus les matières seront diversifiées, plus le compost sera riche et contiendra les minéraux essentiels à la croissance des plantes.

Il est désormais possible de se procurer un composteur à prix réduit (30 $) via le Fonds Éco IGA.  Pour consulter la liste des magasins participants, leur période d’inscription et leur date de distribution préétablies, ainsi que pour vous inscrire à la distribution, cliquez ici.

Guide sur les matières compostables

  • Matières riches en azote

    Restes de fruits, restes de légumes, gazon fraîchement tondu, mauvaises herbes fraîches, fumier mature, coquilles d’œufs, algues.

  • Matières riches en carbone

    Feuilles d’arbres séchées, paille, foin, sciure de bois, brindilles, marc de café (filtre inclus), thé (sachet inclus), serviettes de papier, pâtes alimentaires, pain, riz, écales de noix, noyaux, tissus naturels (laine, lin, cuir, coton, etc.), cheveux, ongles, litière d’oiseau, plumes, plantes mortes et fleurs séchées, terre (riche en minéraux).

  • Matières À NE PAS mettre dans le composteur

    Mauvaise herbe montée en graine ou rampante, cendre de bois, chaux, briquettes de BBQ, viande et poisson, huile (gras), os, produits laitiers, excréments d’animaux, poussière d’aspirateur, feuilles de rhubarbe (la tige est compostable), matériaux contaminés de pesticides ou produits dangereux, plante ou feuillage malade, grande quantité de matériaux détrempés.

Guide sur le compostage domestique