Dépôt du rapport financier 2021 : la Ville de Saint-Eustache en excellente santé financière
10 mai 2022

Dépôt du rapport financier 2021 : la Ville de Saint-Eustache en excellente santé financière

(Saint-Eustache, le 10 mai 2022) - Dans le cadre de la séance du conseil municipal du 9 mai dernier, le maire de Saint-Eustache a présenté les principaux faits saillants du rapport financier faisant état de la situation financière de la Ville de Saint-Eustache au 31 décembre 2021, lequel a été déposé conformément aux dispositions de la Loi sur les cités et villes.

« Ce rapport témoigne de la rigueur apportée à la gestion des finances publiques et du soin que nous prenons à donner à la Ville tous les leviers nécessaires à son développement et à l’amélioration de la qualité de vie de ses citoyens », a mentionné d’entrée de jeu le maire de Saint-Eustache, M. Pierre Charron, lors de la lecture de ce rapport.

Excédent de fonctionnement, accroissement des surplus accumulés, fonds et réserves, endettement total net à long terme
Parmi les principaux faits saillants, notons l’excédent de fonctionnement consolidé de 9,4 M$, lequel est dû à des facteurs non récurrents, dont les ventes de terrains municipaux, qui comptent pour 2,6 M$. À ces chiffres s’ajoute l’apport exceptionnel de 5,3 M$ en droits de mutation, un facteur non récurrent qui s’explique par la surchauffe que connaît le marché immobilier ces dernières années. « La Ville de Saint-Eustache dispose à présent d’une marge de manœuvre très sécurisante pour faire face aux aléas et aux imprévus. Comme des travaux à réaliser à la station de production d’eau potable et à la station de traitement des eaux usées, par exemple, qui sont toujours extrêmement coûteux à réaliser. Le cas échéant, nous aurons ainsi la latitude financière pour assumer ces coûts sans difficultés. Cette marge de manœuvre nous permettra également d’investir dans des projets porteurs, qui bénéficient à la communauté, et à l’environnement. », mentionne le maire.

Au chapitre de la dette, l’endettement total net à long terme, soit la dette à la charge de l’ensemble des contribuables, incluant la dette des organismes contrôlés, s’établissait au 31 décembre 2021 à 102 216 041 $, en baisse de 10 831 352 $ depuis 2018. « Une réelle performance, et ce, sans que soient compromis aucunement le développement et le déploiement de mesures et de projets. », d’ajouter Pierre Charron.

Des projets porteurs et des mesures qui profitent à la collectivité
Le maire a poursuivi son exposé en faisant un bref survol des principaux faits saillants de l’année écoulée, toujours marquée par le contexte de pandémie mondiale. « Depuis le début de la crise sanitaire, notre priorité a été de soutenir nos concitoyens affectés, autant qu’il nous a été possible de le faire. Nous avons notamment effectué un gel du taux de taxes foncières et des taxes de services. Dans la zone urbanisée desservie par les réseaux d’égouts et d’aqueduc, c’est-à-dire la zone blanche, les contribuables ont même constaté une baisse de leur compte de taxes. », a-t-il poursuivi.

Investissements, environnement et développement économique
Le rapport financier révèle également que l’année 2021 aura été fertile aux chapitres des infrastructures, de l’environnement et du développement économique. « Quelque 17,1 M$ ont été consacrés aux investissements. Parmi les nombreux projets ayant été réalisés, notons la reconstruction du pont Joseph-Lacombe, la réalisation de la phase 3 du réaménagement du boulevard Industriel, l’aménagement d’un site de location d’embarcations non motorisées au parc Boisé des Moissons, la poursuite des programmes de pavage et de remplacement des égouts unitaires, le prolongement du réseau cyclable, de même que les travaux menés à la maison du meunier du moulin Légaré et au Centre d’art La petite église. », a souligné Pierre Charron.

Au chapitre de l’environnement, la Ville a notamment doublé le nombre d’arbres plantés, pour le porter à 500 nouveaux arbres, et poursuivi l’élargissement du réseau de bornes de recharge de 240 volts pour véhicules électriques. Elle a également fait l’acquisition de deux nouveaux véhicules 100 % électriques au Service de police, et de deux autres véhicules électriques pour le Service de l’urbanisme et le Service du sport et du plein air.

En matière de développement économique, Saint-Eustache a continué de tirer son épingle du jeu en 2021, en dépit du contexte de pandémie, avec une valeur totale des permis de construction émis s’élevant à 128,5 M$. Pour sa part, l’Innoparc Albatros a accueilli deux entreprises innovantes en 2021, lesquelles ont créé ensemble 30 nouveaux emplois de qualité. L'Innoparc est un succès qui dépase toutes les prévisions. La presque totalité des terrrains a été vendue, dans les phases 1 et 2. Et ce, en moins de sept ans. » a précisé le maire. Ailleurs sur le territoire, les citoyens ont accueilli avec bonheur le retour du marché public sur la rue Saint-Eustache, et découvert avec autant de plaisir le tout premier marché de Noël à se tenir à Saint-Eustache. « Avec plus de 10 000 visiteurs, cette première édition peut définitivement être qualifiée de succès. », s’est réjouit le maire.

La présentation du Rapport financier 2021 s’est conclue par les remerciements du maire envers toutes les personnes, cadres, employés municipaux et citoyens impliqués au sein des commissions et comités de la Ville, pour leur contribution exceptionnelle à l’avancement de la collectivité et au bien-être des résidents. « Un chaleureux merci à toutes ces personnes entièrement dédiées au mieux-être des citoyens. Toutes et tous, vous contribuez à faire de Saint-Eustache une ville saine et attractive à tous les niveaux, qu’il soit question de finances, de loisirs, de culture, d’environnement ou de sécurité publique », a-t-il conclu.

Soulignons que les états financiers consolidés au 31 décembre 2021 ainsi que la présentation effectuée à la séance ordinaire du conseil municipal du 9 mai 2022, sont disponibles sur le site Internet, au www.saint-eustache.ca, sous les onglets Mairie/ Budget.

Retour aux actualités