La Ville de Saint-Eustache tient à rassurer ses citoyens sur la question du plomb dans le réseau d’eau potable
25 octobre 2019

La Ville de Saint-Eustache tient à rassurer ses citoyens sur la question du plomb dans le réseau d’eau potable

(Saint-Eustache, le 25 octobre 2019) - En réponse aux interrogations de certains citoyens concernant la présence potentielle de plomb dans le réseau d’eau potable à Saint-Eustache, la Ville tient à apporter quelques précisions.

D’entrée de jeu, il est important de savoir que rien n’indique qu’il existe des entrées de service en plomb à Saint-Eustache, ni du côté des installations municipales, ni du côté des résidences privées. La situation est donc tout à fait différente de ce qu'on retrouve actuellement à Montréal.

D’ailleurs, le réseau de distribution d’eau potable de la Ville (les conduites de transport d’eau potable), ne comporte, lui non plus, aucune conduite en plomb.

Une qualité d’eau exceptionnelle

Par ailleurs, la Ville de Saint-Eustache suit à la lettre le règlement du gouvernement du Québec sur la qualité de l'eau potable. Ainsi, depuis 2014, nous procédons à l'échantillonnage et à l'analyse du plomb selon le guide du ministère de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques (MELCC). Pour Saint-Eustache, cela représente 22 échantillons par année, dont l’un est prélevé dans un centre de la petite enfance (CPE), dans une école ou dans une garderie. Tous les résultats obtenus à ce jour se situent sous les normes provinciales, selon lesquelles la concentration maximale acceptable pour le plomb total dans l’eau potable est de 10 microgrammes par litre (ug/l). Ils sont aussi en deçà des nouvelles normes du gouvernement fédéral, qui sont de 5 ug/l.

La Ville participe, de plus, au Programme d’excellence en eau potable, qui est un programme volontaire d’amélioration de la qualité de l’eau. En 2018, elle a obtenu l’attestation « 5 étoiles » pour la qualité de son eau potable par Réseau Environnement et pour sa performance exemplaire en gestion de l’eau potable.

Comment savoir si mon entrée d’eau est en plomb?

En théorie, même si la probabilité est très minime, il reste tout de même possible que des résidences ayant été érigées sur des rues construites avant 1975 soient reliées au réseau d’aqueduc par une entrée de service en plomb (par contre, il est très peu probable que ce soit le cas pour les bâtiments de huit logements et plus). En cas de doute, il est suggéré de faire appel à un plombier.

Par ailleurs, pour faire vérifier la qualité de l’eau à son domicile, il faut faire appel à des laboratoires privés, comme la Ville le fait pour ses propres échantillonnages. Vous trouverez les laboratoires accrédités sur le site Internet du Centre d’expertise en analyse environnementale du Québec : www.ceaeq.gouv.qc.ca/.

On trouve aussi des informations concernant le plomb dans l’eau sur les sites Web suivants : www.mddep.gouv.qc.ca/ et http://www.environnement.gouv.qc.ca/eau/potable/plomb/guide-evaluation-intervention.htm 

Retour aux actualités