La Ville en action pour préserver son patrimoine : restauration de croix de chemin
21 octobre 2015

La Ville en action pour préserver son patrimoine : restauration de croix de chemin

(Saint-Eustache, le 21 octobre 2015) – Dans la foulée des actions mises en œuvre pour préserver et mettre en valeur le patrimoine eustachois, la Ville de Saint-Eustache est heureuse de souligner la restauration de la croix de chemin située au 727, 25e Avenue, sur la terre appartenant à la famille Bélisle, par M. Clément Aubé de l’Association des sculpteurs de Saint-Eustache.

Cette croix de chemin, ornementée d’un soleil et d’un cœur à l’axe, et autres instruments de la Passion, appartient à la catégorie des croix de chemin qui rappellent la Passion du Christ : le marteau, les tenailles (pinces), l'échelle, etc. Il n'est pas rare aussi de voir une niche sur la hampe de ce type de croix, comme celle-ci qui contient une statuette de la Vierge.

On érigeait des croix de chemin pour une foule de raisons : se protéger du mauvais sort, commémorer un événement, remercier Dieu d’une faveur accordée, ou encore, comme lieu de dévotion lorsque l’église paroissiale était trop éloignée. De même, la forme et le style des croix de chemin québécoises varient grandement : certaines sont très modestes et ne supportent aucun ornement, d’autres, au contraire, sont très élaborées. Les croix de chemin résultent le plus souvent d’une initiative individuelle, mais quelques-unes sont le résultat d’une action collective encouragée par le curé de la paroisse.

En 2012, le Comité des biens, des sites patrimoniaux et de la toponymie (CBSPT) de la Ville de Saint-Eustache, en collaboration avec le Service de l’urbanisme, ont procédé à la mise à jour de l’inventaire des croix de chemin situées sur le territoire de Saint-Eustache. L’état de conservation de chaque croix a aussi été évalué. Les membres du CBSPT ont pris connaissance de l’ensemble des travaux de restauration à réaliser et des recommandations ont été formulées quant aux priorités d’intervention. Ainsi, une troisième entente a été conclue entre la Ville et l’Association des sculpteurs de Saint-Eustache pour la restauration de la croix de chemin au 727, 25e Avenue.

 « Nous tenons, une fois de plus, à remercier chaleureusement Monsieur Clément Aubé de l’Association des sculpteurs de Saint-Eustache, qui a magnifiquement réalisé la restauration de cette autre croix de chemin, et les propriétaires pour leur appui. C’est grâce à la précieuse collaboration des citoyens et des organismes du milieu que des projets tels que celui-ci peuvent se concrétiser », a déclaré Nicole Carignan-Lefebvre, conseillère municipale présidente du Comité des biens, des sites patrimoniaux et de la toponymie.

« Nous sommes les dépositaires d’un riche patrimoine bâti et religieux, qui témoigne de qui nous sommes. Il est de notre devoir de préserver ces témoins de notre passé et de les transmettre intacts aux générations qui nous suivent. Conscients de cette responsabilité, nous avons créé le Fonds du patrimoine, qui répond entièrement à cette mission», a conclu le maire de Saint-Eustache, M. Pierre Charron.

Retour aux actualités