Lancement du
15 juin 2017

Lancement du "Grand nettoyage de la rivière du Chêne"

(Sainte-Thérèse, le 15 juin 2017) - Le Conseil des bassins versants des Mille-Îles (COBAMIL) a réuni d’importants acteurs locaux le 14 juin dernier pour une descente en canot sur la rivière du Chêne. Cette journée a permis de marquer symboliquement le début d’un projet ambitieux et rassembleur : le Grand nettoyage de la rivière du Chêne, grand gagnant du Fonds communautaire AVIVA.

La descente en canot sur la rivière du Chêne organisée par l’équipe du COBAMIL a réuni des élus municipaux, de même que des représentants du Fonds communautaire AVIVA. Leur périple a à la fois permis de redécouvrir le cours d’eau, mais aussi de constater la nécessité du projet de nettoyage dans lequel ils se sont investis. En tout, 25 personnes préoccupées par la cause de l’eau sont parties à la rencontre de la rivière. Suite à la descente, différents intervenants ont pris la parole lors d’une conférence de presse pour inaugurer officiellement le nettoyage du COBAMIL.

L’organisme de bassin versant déploiera une équipe terrain à Mirabel et Saint-Eustache au courant de l’été pour retirer les nombreux débris s’étant accumulés sur le lit de la rivière au courant du siècle passé. « Heureusement, à notre époque, ce n’est plus dans les moeurs de jeter nos rebus dans les rivières. Cependant, nos cours d’eau ont longtemps été malmenés et nous devons maintenant prendre les choses en main en tant que société en vue de réparer les erreurs du passé », affirme Denise Cloutier, présidente du COBAMIL.

Ce projet ambitieux, mais essentiel, repose également sur la participation des citoyens et citoyennes de tous les horizons. C’est pourquoi, dans le cadre du projet, certains agriculteurs de Mirabel se sont engagés à nettoyer les berges qui côtoient leur terre. De plus, des affiches à l’effigie du projet seront installées sur le terrain des participants, le long de la route 148 et du rang Saint-Joachim, en vue de souligner leur implication. « L’eau de la rivière du Chêne est essentielle à l’irrigation de plusieurs terres agricoles de la région. Nous devons en prendre soin, car elle alimente les récoltes de notre belle région, récoltes qui bénéficient à l’ensemble de la communauté », déclare Jean Bouchard, maire de Mirabel.

Du côté de St-Eustache, une corvée citoyenne sera organisée en partenariat avec la Ville le mois prochain, en vue de nettoyer les berges de la rivière entre le célèbre Moulin Légaré et la rivière des Mille Îles. « La rivière du Chêne a une importance particulière pour la vie culturelle et patrimoniale de la région, ainsi qu’un impact des plus positifs sur l’agriculture locale, puisqu’elle irrigue les plus belles terres du secteur rural. Nous sommes très fiers de participer à sa mise en valeur et très heureux de l’initiative du COBAMIL » affirme Pierre Charron, maire de Saint-Eustache. Tous les citoyens sont invités à participer à la corvée qui se tiendra le 16 juillet de 9h à 11 h 30 et se terminera par un pique-nique convivial sur le terrain de la mairie aux abords de la rivière.

Après le succès incontesté du projet de nettoyage de la rivière Mascouche réalisé par le COBAMIL en 2016, opération durant laquelle 8,6 tonnes métriques de déchets anthropiques ont été retirées à la main, grâce au financement du Fonds communautaire AVIVA, le COBAMIL récidive en 2017 après avoir à nouveau gagné le concours, cette fois-ci pour la rivière du Chêne. En effet, lors d’un concours mis en place par le Fonds communautaire AVIVA à l’automne dernier, le COBAMIL, lauréat dans la catégorie « Résilience communautaire » a pu remporter une bourse de 50 000 $ grâce au vote populaire, et ce, pour une deuxième année consécutive.

À propos du COBAMIL 
Le COBAMIL est l’un des 40 organismes de bassins versants reconnus par le gouvernement du Québec. Fondé en mars 2010, son territoire d’intervention de 1052 km2 sur la Couronne Nord de Montréal inclut 24 municipalités et recense plus de 430 000 citoyens. En plus d’élaborer et d’assurer la mise en oeuvre du Plan directeur de l’eau de la zone des Mille-Îles (PDE), le COBAMIL oeuvre à sensibiliser les intervenants et les citoyens quant aux problématiques reliées à l’eau. Il réalise différents projets terrain dont le suivi de la qualité des eaux de surface, la réhabilitation des milieux riverains et le nettoyage de cours d’eau. Le PDE, publié officiellement par l’organisme en 2015, comprend 45 actions réparties en quatre axes d’intervention pour améliorer la qualité de l’eau de la zone hydrographique des Mille-Îles.

Source : Conseil des bassins versants des Mille-Îles (COBAMIL)

Retour aux actualités