• Entretien écologique des pelouses

    Pelouse écologique

    Une écopelouse, c’est une pelouse qui ne nécessite pas l’application de pesticides ou d’engrais chimiques et qui exige peu d’arrosage.  Elle résiste bien à la sécheresse, aux insectes ravageurs et aux mauvaises herbes.

    Comment s'y prendre ?

    De la pelouse à la bonne place

    • Remplacez le gazon aux endroits très chauds par des plantes aimant les conditions de chaleur extrême.
    • Aménagez les espaces qui reçoivent peu d’ensoleillement avec des végétaux adaptés à ces conditions.

     

    Entretien de la pelouse

    • Aérez le sol de la pelouse si votre sol est trop compact. Astuce : enfoncez un crayon à une profondeur de 10 cm dans la pelouse humide, s’il y a une résistance, alors votre sol nécessite une aération.
    • Terreautez avec une fine couche de compost, de préférence après une aération.
    • Réensemencez les parties endommagées.
    • Fertilisez modérément avec un engrais naturel.
    • Tondez la pelouse à une hauteur de 8 cm. Cette pratique favorise la croissance de racines profondes et conserve mieux l’humidité du sol. Gardez en tête qu’une pelouse trop courte est vulnérable à la sécheresse, aux insectes ravageurs et aux mauvaises herbes.
    • Pratiquez l’herbicyclage en laissant les rognures de gazon au sol lorsque vous tondez votre pelouse. Tondez régulièrement mais jamais plus du tiers du brin d’herbe. Utilisez une tondeuse avec une lame bien affutée ou une tondeuse déchiqueteuse.
    • Évitez de tondre en période de sécheresse ou lorsque la pelouse est humide.

     

    Liens pratiques

    L’entretien d’une pelouse durable, par Québec Vert 
    Avoir une pelouse écologique, par Équiterre

    Le saviez-vous ? Pour éradiquer les mauvaises herbes, il existe des solutions naturelles que vous pouvez préparer à base d’ingrédients maison. Par exemple, de l’eau bouillante et de l’eau salée peuvent être utilisées sur les mauvaises herbes poussant entre les pavés unis, le béton et l’asphalte. De plus, la farine de gluten de maïs, lorsqu’elle est employée à la mi-mai ou à la fin août, empêche les graines de mauvaises herbes de germer.
  • Herbicyclage

    L’herbicyclage consiste à :

    • Maintenir la hauteur de tonte à plus de 8 centimères (3 pouces).
    • Ne jamais couper plus du 1/3 de la longueur du gazon.
    • Laisser les rognures de gazon sur le sol suite à la tonte.
    • Ne jamais couper le gazon lors de période de sécheresse.
    • Ne pas tondre lorsque la pelouse est humide.
    • Cette méthode d’entretien de la pelouse vient combler 30 % de ses besoins en fertilisants.
  • Arrosage de la pelouse

    En général, les précipitations sont suffisantes au printemps et à l’automne pour combler les besoins en eau de votre pelouse. Pendant la période estivale, une pelouse bien établie ne requiert que 2.5 cm d’eau par semaine. En l’absence de pluie, quelques heures par semaine suffiront pour irriguer la pelouse. Il est préférable d’arroser la pelouse le matin et par temps calme.

    Avant d’arroser, n’oubliez pas de consulter l’horaire d’arrosage.

    Les périodes de canicules et de sécheresses peuvent parfois s’étendre sur quelques semaines. La pelouse entre alors en dormance, c’est-à-dire qu’elle cesse de croître. Sachez qu’une pelouse bien entretenue survivra sans qu’on n’ait besoin de l’irriguer pendant cette période de sécheresse.

    Consultez la section Eau pour en savoir davantage sur l'utilisation de l'eau potable, la politique de l'eau et autres informations relatives à l'eau.

  • Pesticides

    La Ville de Saint-Eustache se conforme aux normes émises par le ministère de l’Environnement, lesquelles interdisent l’usage de pesticides pour l’entretien esthétique des pelouses dans les parcs, terrains et aménagements municipaux. La Ville utilise donc des méthodes dites ‘’culturales’’qui impliquent l’usage d’engrais naturels favorisant la pousse du gazon plutôt que des mauvaises herbes. Cette méthode se veut une alternative écologique efficace pour le contrôle de la végétation indésirable. 

    L’utilisation des pesticides comporte des risques pour la santé humaine et entraîne très souvent la contamination de l’eau, de l’air et du sol, et nuit aux organismes non visés par l’application de ces produits. Les méthodes de lutte préventive et les moyens physiques et biologiques de répression d'organismes indésirables sont grandement privilégiées. Depuis avril 2003, date de l’entrée en vigueur du Code de gestion des pesticides, il est interdit d’appliquer les pesticides les plus nocifs sur les surfaces gazonnées des espaces verts publics, parapublics et municipaux. Par ailleurs, il est interdit d’appliquer des pesticides à moins de 3 mètres d’un cours d'eau ou plan d’eau.

    Nul ne peut procéder à une application de pesticides sur le territoire de la Ville de Saint-Eustache sans avoir, au préalable, obtenu un permis temporaire.

    Est-ce que tous les pesticides sont maintenant interdits?

    Les pesticides de synthèse sont interdits, mais la plupart des pesticides de sources naturelles qui ont un faible impact sur l’environnement et la santé sont autorisés.

    Quels sont les produits autorisés?

    • La terre diatomée (Insectigone) et le borax contre les fourmis
    • Les produits tels que le savon insecticide, le Bacillus thuringiensis (Btk) contre les chenilles
    • Les nématodes contre les vers blancs
    • Autres produits tels que le soufre, l’huile de dormance, le gluten de maïs

    Quels sont les pesticides de synthèse interdits?

    Le Bug-B-Gone, le GrubOut, le Killex, le Malathion, le Mérit, le Roundup, Le Sévin et le Wipe Out sont des pesticides interdits.

  • Vers blancs

    Au printemps, les actions efficaces pour se débarrasser des vers blancs, la larve du hanneton, sont rares. À noter, il n’existe aucun pesticide chimique ou à faible impact efficace contre les insectes à ce stade de développement. Il est conseillé d’épandre des répulsifs pour repousser les moufettes et les ratons laveurs qui endommagent votre pelouse. 

    Fin juin à la mi‐juillet, c’est la période de reproduction des hannetons, il est donc recommandé d’empêcher la ponte et pour ce faire :

    • Éteignez vos lumières le soir
    • Protégez votre pelouse à l’aide d’une toile, le soir
    • Épandez des répulsifs tels de l’extrait d’ail, de l’huile essentielle, et même du Neem pour éloigner les femelles
    • Entretenez écologiquement votre pelouse

     

    Mi‐août et fin septembre, il est temps d’utiliser les nématodes, petits parasites microscopiques des vers blancs, sans danger pour l’environnement et la santé humaine

    • Conservez les nématodes au frigo
    • Appliquez en matinée ou en soirée par journée nuageuse sous une faible pluie
    • Préparez au maximum une demi‐heure avant l’utilisation dans un endroit sombre
    • Mélangez le produit dans de l’eau tiède
    • Remuez constamment durant l’application
    • Arrosez immédiatement après l’application
    • Maintenez le sol humide pendant un minimum de 8 jours (prenez entente avec le Service des eaux pour la période d’arrosage à ce sujet)
    • Doublez la concentration du produit dans les zones gravement infestées

Le saviez vous?

Les rognures de gazon et autres résidus de jardin vont dans le bac brun puisqu'il s'agit de matières compostables.