• Bibliothèque
  • Bande dessinée

On peut se dire au revoir plusieurs fois

Après 19 ans de rémission, l'auteur de "Guérir" et "Anticancer", souffre d'une grave rechute d'un cancer du cerveau apparu en 1992. Dans ce livre écrit sur un ton personnel, Servan-Schreiber ressent l'urgence de faire le point sur sa situation et sur ce qu'il advient de son approche "anticancer". Il est bien au fait que cette rechute n'est pas sans faire vaciller la confiance de certains lecteurs pour ses méthodes de guérison. Sa réponse est catégorique: "Anticancer" n'a rien perdu de sa validité. Il rappelle qu'il n'y a pas de cure infaillible contre le cancer. Pour lui, les études de plus en plus nombreuses sur les moyens de renforcer les défenses naturelles du corps sont une preuve tangible de ce que son approche peut apporter, en complément à la médecine classique. Un livre qui constitue pour lui une occasion de dire au revoir à tous ceux qui ont aimé ses livres, avec le ferme espoir que cet au revoir ne sera pas le dernier.

< Retour à la bibliothèque