Le saviez-vous ?

Seuls les emballages de plastique souple qui s’étirent se recyclent. Il suffit de tester. Si l’emballage ne s’étire pas, il doit aller aux ordures.  S’il s’étire, il se recycle !

Voici des exemples d’emballages de plastique souple qui…
S'étirent et se recyclent ne s'étirent pas et ne se recyclent pas
Sacs de painEmballages de fromage
Sacs d'épicerieSacs de croustilles (chips)
Pellicules de plastique (ex. Saran Wrap)Sacs de pâtes alimentaires
Emballages qui couvrent des caisses de breuvages (ex. Gatorade)Emballages de barres tendres, pattes d'ours, etc.
Sacs contenant les poches de laitSacs à l'intérieur des boîtes de biscuits
Outil d'aide au tri

Vous avez un doute ? Consultez l’outil d’aide au tri ci-dessous : 

Visionnez les trois capsules vidéos humoristiques :
"Le gardien de but"
 
"La prof de yoga"
 
"La plongeuse"
 
La clé du succès : le sac de sacs

Après avoir vérifié qu’un emballage de plastique souple s’étire, il faut le mettre dans un « sac de sacs » afin qu’il soit bien récupéré par les trieurs du centre de tri Tricentris et suive le chemin de la transformation pour devenir un autre objet.

Campagne d'affichage

Repérez les affiches ci-dessous dans les abribus du territoire de Saint-Eustache !

Partenaire

Cette campagne de sensibilisation est réalisée grâce au soutien du programme Amélioration de la performance de Tricentris.

Communiqué

"Si ça s'étire, ça se recycle" : une campagne humoristique sur les emballages de plastique souple (11 décembre 2020)