Une croix de chemin érigée en 1947 reconstruite
28 mai 2019

Une croix de chemin érigée en 1947 reconstruite

(Saint-Eustache, le 28 mai 2019) – C’est au 399, chemin de la Grande-Côte, que M. Pierre Charron, maire de la Ville de Saint-Eustache, M. Raymond Tessier, conseiller municipal du quartier des Îles et Mme Nicole Carignan-Lefebvre, conseillère municipale et présidente de la Commission des biens, des sites patrimoniaux et de la toponymie, ont procédé le 28 mai, en présence de nombreux invités, à l’inauguration d’une croix de chemin, érigée dans les années quarante et reconstruite en 2018 par l’Association des citoyens du quartier des Îles et l’actuel propriétaire de l’immeuble, M. Robert Godard, avec le soutien financier de la municipalité.

« Le conseil municipal de la Ville de Saint-Eustache est fier d’avoir contribué, par le biais de son fonds patrimonial, à la reconstruction de cet héritage qui fait partie de notre patrimoine qu’il nous faut préserver. Merci à M. Alain Barbe, président de l’Association des citoyens du quartier des Îles et à ses membres qui ont réalisé cette magnifique reconstruction que nous inaugurons aujourd’hui ainsi qu’à M. Robert Godard qui a, en plus, fourni gracieusement le matériau de base de la croix, de la pruche provenant de sa terre, sur le chemin de la Rivière Sud. », de préciser M. Pierre Charron, maire.

En 1947, cette croix de chemin avait été fabriquée à la main en bois brun par MM. Ernest et Lucien Godard, fils de M. Adélard Godard, alors propriétaire de l’immeuble et grand-père de M. Robert Godard, actuel propriétaire. La croix originale, montée sur un socle de béton, était ornée d’un christ en plâtre et sur sa hampe, du titulus sur plaque INRI ainsi que d’une niche contenant une statuette de la Vierge. Elle aurait été érigée à l’époque en guise de remerciement pour la réussite familiale. Par la suite, elle fut repeinte, puis bénie par Mgr Gustave Prévost, prêtre missionnaire et cousin de la famille.

« Cette croix de chemin a longtemps été visitée par les cultivateurs vivant à proximité pour la neuvaine du mois de Marie, ainsi que pour les prières et demandes concernant les récoltes. Au début du XXIe siècle, elle n’est plus aussi fréquentée et elle est abîmée, son bois et le plâtre du christ qui orne la croix sont en mauvais état, d’où la reconstruction réalisée l’an dernier. Cependant, elle conserve les mêmes caractéristiques que la croix originale. Je félicite les artisans de ce beau travail de préservation de ce témoin de notre histoire », de préciser la présidente de la Commission des biens, des sites patrimoniaux et de la toponymie, Mme Nicole Carignan-Lefebvre.

« Pour les citoyens du quartier des Îles, il était important de reconstruire et de préserver cette croix puisqu’elle a été érigée par des membres d’une grande famille du quartier et a été, pendant de nombreuses années, un point de rassemblement important de notre communauté. Nous avons un devoir de mémoire envers ce patrimoine et ceux qui l’ont bâti. », de déclarer le conseiller municipal du quartier, M. Raymond Tessier. Dans le cadre de cette inauguration une plaque rappelant l’histoire de la croix a été dévoilée.

Assistaient également à cet événement des citoyens du quartier des Îles qui se réjouissaient que cet héritage qui fait partie de leur quartier depuis plus de soixante ans, ait été restauré et soit toujours accessible. À la fin de l’événement, M. Tessier a mentionné qu’une exposition portant sur les croix de chemin et les chapelles de rang à Saint-Eustache sera présentée en octobre 2019, à la Maison de la culture et du patrimoine (manoir Globensky). Toutes les informations relatives à cette exposition seront diffusées dans nos publications de l’automne ainsi que sur les réseaux sociaux et le site Internet de la Ville.

Retour aux actualités