À retenir :

  • À compter du 30 septembre 2019, la collecte des ordures ménagères (bacs verts) se fera aux deux semaines à l’année.
  • La collecte des matières compostables (bacs bruns) se fera aux deux semaines jusqu’à la fin du mois d'avril 2020.
  • Par la suite, la collecte se fera à la semaine, jusqu’au mois de novembre et reprendra aux deux semaines jusqu'à la fin avril de l’année suivante.
  • Il y aura encore trois collectes de feuilles mortes à l’automne 2019. La collecte des résidus verts du printemps 2020 sera abolie puisque ces matières pourront être mises dans le bac brun.

​Cette collecte permettra de réduire le volume de déchets acheminés au site d’enfouissement. Les matières recueillies seront transformées en compost. Des bacs bruns et des bacs de comptoir seront distribués à partir du 3 septembre à toutes les résidences de huit logements et moins. 

Pour connaitre votre zone de collectes, veuillez cliquer ici ou bien consulter votre calendrier municipal.

Horaire de collectes personnalisé et aide au tri des matières 

  • De quoi s'agit-il?

          

    Toutes les résidences unifamiliales et tous les immeubles de huit logements et moins de Saint-Eustache se verront distribuer, dès septembre, un tout nouveau bac brun, accompagné de son petit frère, le bac de comptoir ainsi qu’un dépliant explicatif.

    La venue du bac brun à Saint-Eustache répond aux obligations du Plan de gestion des matières résiduelles de la Communauté métropolitaine de Montréal, qui découle des obligations gouvernementales énoncées dans la Politique québécoise de gestion des matières résiduelles.

    Plus concrètement, la collecte des matières compostables permettra de réduire de façon significative le volume de déchets acheminés au site d’enfouissement. Or, on estime qu’à ce jour, plus de 50 % des déchets domestiques pourraient être compostés.

    En triant vos matières compostables vous contribuez à réduire la production de gaz à effet de serre générés par leur décomposition au site d’enfouissement, vous permettez leur revalorisation en compost plutôt que d’en faire des déchets sans valeur, vous réduisez la pression exercée sur notre site d’enfouissement et prolongez sa durée de vie.

  • Dates importantes
    • La distribution des bacs bruns de porte à porte débutera le 3 septembre 2019.
    • La première collecte de bacs bruns contenant les matières compostables s’effectuera dans la semaine du 30 septembre 2019.
  • Comment composter?
    Une bouchée à la fois!

    Chaque poignée de matières compostables mise dans le bac est un geste concret pour sauvegarder l’environnement.

    1. Commencez par les résidus de jardin, qui composent 75 % des matières compostables.
    2. Poursuivez en ajoutant les restes de table végétaux.
    3. Ensuite, devenez un expert en compostant tous les restes de table!


    En gros, posez-vous trois questions faciles :

    1. Est-ce un aliment?
    2. Est-ce que c’est en papier ou en carton souillé?
    3. Est-ce que c’est un résidu de jardin?


    Si la réponse est « oui », mettez le résidu dans votre petit bac de comptoir et videz-le régulièrement dans le grand bac brun!

    Recettes pour composter

    Dans la maison :

    • Créez l’habitude de toute votre famille à chaque repas en disposant les résidus de cuisine sur un papier journal et déposez-les dans votre « élégant » bac de comptoir.
    • Alternez les résidus alimentaires et les fibres souillées (papiers-mouchoirs, essuie-tout, etc.) afin d’absorber l’humidité.


    Dans le bac brun :

    • Alternez les résidus alimentaires, les fibres souillées et les résidus de jardin secs afin d’absorber les liquides.


    Le matin de la collecte :

    Mettez le bac en bordure de rue chaque semaine, selon le jour de la collecte dans votre secteur.

    Les astuces du chef


    Pour obtenir un compost de qualité et pour contrôler les odeurs :

    • Évitez de mettre des liquides comme de la soupe, du lait, du café, etc.
    • Lavez au besoin votre bac de comptoir. Il peut aller au lave-vaisselle.
    • Nettoyez régulièrement votre bac brun avec une solution d'eau et de vinaigre ou un détergent biodégradable.
    • De temps en temps, saupoudrez du bicarbonate de soude ou de la chaux dans le bac brun.
    • Congelez les papillotes comprenant des résidus de viande et de poisson en période de canicule.
    • Faites sécher les résidus verts, les feuilles mortes et rognures de gazon et utilisez-les dans le fond du bac.
    • Alternez les couches de matières humides et sèches (papier journal, fibres souillées, résidus alimentaires).


    Pour éviter que le contenu du bac ne gèle en hiver :

    • Évitez les liquides.
    • Recouvrez le fond du bac brun d’une couche de papier journal ou d’un morceau de carton pour éviter que les matières ne collent aux parois.
    • Mettez votre bac en bordure de rue même s’il n’est pas plein.


    Pour contrôler la présence de petits vers blancs :

    • Vaporisez-les avec du vinaigre.
    • Gardez votre bac brun à l’ombre.


    Pour éloigner les animaux :

    • Enduisez les bordures du bac d’onguent pour la toux.
    • Attachez le couvercle avec une corde élastique avec crochets (à enlever le jour de collecte).
  • Matières acceptées et refusées

     

    Résidus verts

    • Gazon (mais privilégier l'herbicyclage) et herbes coupées
    • Feuilles mortes
    • Résidus de jardin, paille, foin
    • Sable, terre à jardin, terre d'empotage et terreau (ne pas remplir plus de la moitié du bac)
    • Petites branches, brindilles, morceaux d'écorce, petites racines, retailles de haies, cônes et aiguilles de conifères

     

    Résidus alimentaires (restes de table)

    • Noix et oeufs (coquilles incluses)
    • Produits laitiers solides ou semi-solides
    • Pains, céréales, pâtes alimentaires, pâtisseries et confiseries
    • Fruits et légumes crus ou cuisinés (pelures, noyaux et épis inclus)
    • Viandes, volailles, légumineuses, poissons et fruits de mer (peau, os, carcasses et coquilles incluses)

     

    Autres résidus

    • Papier (moules à muffins ou à gâteaux) et carton souillés (ex.: boîte de pizza)
    • Filtres et marc de café
    • Cheveux, poils et plumes
    • Cure-dents et bâtonnets de bois
    • Serviettes de table en papier, essuie-tout, mouchoirs, sacs en papier et papier parchemin
    • Journaux et circulaires non glacés et sans agrafe
    • Litière et son contenu, incluant la litière agglomérante (la litière doit être déposée dans un sac en papier ou en vrac dans le bac brun)

     


    • Sacs de plastique, incluant les sacs compostables, biodégradables et oxobiodégradable
    • Liquides
    • Matières recyclables: papier et carton non souillés, verre, plastique, métal
    • Résidus de construction, de rénovation, de démolition, bois traité
    • Résidus domestiques dangereux: ex.: huiles, peinture, solvants, pesticides, engrais, essence
    • Serviettes hygiéniques et couches
    • Produits cirés: fils de soie dentaire, cure-oreilles, carton ciré, chandelles
    • Mégots de cigarettes
    • Charpie de sécheuse, contenu du sac d'aspirateur, feuilles d’assouplissant
    • Médicaments et déchets biomédicaux
    • Grosses branches
    • Textiles (même compostables)
    • Contenants multicouches (ex.: pintes de lait, boîtes de jus, Tetra Pak)
    • Animaux morts
    • Gomme à mâcher
  • Horaires : Ne manquez aucune collecte!

    La Ville de Saint-Eustache dispose d’un système de rappels automatisés qui aide à la gestion des collectes en avisant les citoyens par téléphone, courriel ou message texte. Pour s’y inscrire, il suffit d'entrer votre adresse dans le champ de recherche et de cliquer sur Recevoir un rappel.

    Consultez votre horaire de collectes et inscrivez-vous aux rappels automatisés

  • FAQ (Foire aux questions)
    Où vont les matières compostables?

    Les résidus compostables sont acheminés au site de compostage de Mironor. Le processus complet prend six mois. Il en résulte un engrais naturel à l’apparence et à l’odeur du terreau servant à alimenter les végétaux.

    En quoi est-il avantageux de composter les matières compostables plutôt que de les enfouir? Est-ce que ces matières ne se décomposent pas de la même façon dans les deux cas?

    Les lieux d’enfouissements contribuent aux changements climatiques, car la décomposition engendre la production de biogaz qui est essentiellement composé de méthane, un puissant gaz à effet de serre. De plus, l’enfouissement présente un risque de contamination pour l’environnement : odeurs, bruit et lixiviat. Tandis que le compostage utilise un procédé biologique qui décompose la matière compostable sans générer de biogaz. Le compost issu de la matière compostable produit un engrais naturel qui améliore la santé des sols et favorise la croissance des plantes.

    Que faire si je ne veux pas de bac brun?

    En phase I, les bacs bruns seront distribués à toutes les habitations de huit logements et moins, sans dérogation (ou partagés entre quelques unités dans le cas de logements multiples). Vous ne pouvez pas être retiré de la liste de distribution.

    Donnez-vous une chance. Débutez avec ce qui est le plus facile, notamment les résidus de jardin, et ajoutez de nouveaux éléments graduellement, une bouchée à la fois!

    J’habite une résidence de 9 logements plus. Quand recevrai-je mon bac brun?

    Les bacs bruns seront distribués aux immeubles de 9 logements et plus dans une seconde phase.

    Est-ce que je peux utiliser des sacs en plastique biodégradables ou compostables?

    Non. Les sacs en plastique, même biodégradables ou compostables, ne sont pas permis, car leur dégradation dans l’environnement est trop longue.

    Est-ce que les entreprises, commerces et institutions devront composter?

    Dans un premier temps, elles pourront le faire de façon volontaire.

  • Tout savoir sur le bac brun en vidéo!