Ce site utilise des témoins pour optimiser votre expérience de navigation et suivre la façon dont vous interagissez avec lui. En cliquant sur « J’accepte », vous consentez à l’utilisation de ces témoins. Pour plus de détails sur la façon dont nous traitons ces informations, consultez notre politique de confidentialité.

Je refuse

Où souhaitez-vous
partager cette page?

La mise en valeur des produits locaux et la protection des terres propices à l’agriculture sont des objectifs municipaux prioritaires.

Agriculture urbaine

Jardins communautaires

Les jardins communautaires du territoire eustachois sont administrés par l’organisme Lopin : se rassembler pour cultiver.

Emplacements

  • Parc Pierre Laporte (138, rue Pierre-Laporte)
  • Jardin Saint-Laurent (intersection des rues Marcel et Saint-Laurent)
  • Parc du Plateau-des-Chênes (intersection des rues Lavoie et Yves)

Informez-vous en contactant l’organisme

Marché public

Durant la saison estivale, les Eustachois·es sont invité·e·s à s’approvisionner en produits locaux frais, cuisinés et du terroir au marché public du Vieux-Saint-Eustache.

Informez-vous sur le marché public du Vieux-Saint-Eustache

Potager en cour avant

Des potagers peuvent être aménagés, sous certaines conditions, en cour avant des résidences unifamiliales et jumelées. Pour ce faire, l’obtention d’un certificat d’autorisation est requise et des règles doivent être respectées.

Consultez les règles sur les potagers en cour avant 

Tables potagères urbaines

Dans un esprit de partage, des tables potagères sont aménagées par la Ville de Saint-Eustache pour permettre aux Eustachois·es de cueillir quelques produits frais tout au long de la saison des récoltes.

Emplacements

  • Bibliothèque Guy-Bélisle, le long du chemin côté ouest
  • Promenade Paul-Sauvé

Zone d’innovation agricole

Comprendre le projet

Le territoire de la ville de Saint-Eustache est composé à 70 % de terres propres à la culture et compte de nombreuses entreprises agricoles.

Devant l'enjeu d'accessibilité aux terres agricoles de petites surfaces pour la relève, la Ville de Saint-Eustache a mis en œuvre un projet de zone d’innovation agricole.

Un projet comptant trois composantes

  • Une ferme-école
  • Un parc agricole
  • Un incubateur d’entreprises agricoles

Ce projet contribue à l’enrichissement collectif du territoire de la MRC de Deux-Montagnes, notamment :

  • en permettant de faciliter et de favoriser la formation des futurs agriculteurs du territoire; 
  • en fournissant une expertise technique en agriculture dans la région; 
  • en contribuant au rayonnement du territoire dans le secteur de l’agriculture; 
  • en répondant à plusieurs enjeux soulevés par le Plan de développement de la zone agricole (PDZA) de la MRC de Deux-Montagnes.

Ce projet est piloté par IDÉ Saint-Eustache.

Établissement d’une ferme-école

Pour former une relève apte à affronter les défis de l’agriculture de demain, une entente entre la Ville et le Collège Lionel-Groulx a été conclue en vue d’offrir, à Saint-Eustache, des programmes théoriques et pratiques en agriculture.

L’enseignement de ces programmes se fera sur la terre propre à l’agriculture biologique située près du parc Nature. À terme, cette ferme-école y sera implantée de façon permanente et pourra accueillir jusqu’à 150 étudiants par année.

Création d’un parc d’innovation agricole

La création d’un parc dédié aux projets agricoles de la relève afin d’y implanter des productions maraîchères, serricoles, fruitières ou animales, dans un esprit d’innovation, contribuera concrètement à l’autonomie alimentaire de la population eustachoise. En permettant à des jeunes de la relève d’occuper une vingtaine de lots pour y établir de petites fermes écologiques, il sera possible, à terme, de nourrir quelque 4 000 familles.

Création d’un incubateur agricole

La création d’un incubateur agricole permettra à de jeunes apprentis agriculteurs·trices, accompagné·e·s par des professionnel·elle·s du milieu, de faire de leur nouvelle entreprise un modèle d’affaires viable.

L’incubateur agricole sera la dernière composante qui sera mise en place, la Ville priorisant d’abord la ferme-école et le parc agricole.