La Ville de Saint-Eustache adopte son règlement encadrant la consommation du cannabis sur le territoire
17 septembre 2018

La Ville de Saint-Eustache adopte son règlement encadrant la consommation du cannabis sur le territoire

(Saint-Eustache, le 17 septembre 2018) - Sur la base de l’opinion massivement exprimée par les citoyens, dans le cadre du sondage en ligne mené au cours de l’été, la Ville de Saint-Eustache a adopté en août dernier une réglementation encadrant la consommation de cannabis sur le territoire.

En vertu des dispositions incluses au règlement 1776 concernant la paix publique, le bon ordre et certaines nuisances, il sera interdit, dans tout endroit public, de consommer, d’avoir à la vue ou d’exhiber du cannabis ainsi que ses préparations ou dérivés, dont notamment tout produit alimentaire qui en contient. Par lieux publics, la Ville entend les rues, trottoirs, parcs, berges et emprises riveraines, voies cyclables, cours d’école, immeubles et stationnements municipaux, ponts et espaces se trouvant sous les ponts. Cette interdiction s’étendra également à l’intérieur des véhicules de transport public, aux endroits ouverts au public, tels que magasins, espaces communs de bâtiments commerciaux ou publics, de même qu’à leurs stationnements.

« Les Eustachois ont répondu en grand nombre au questionnaire mis en ligne cet été. Et nous les en remercions. Leurs réponses ont permis d’orienter notre réflexion et d’élaborer une réglementation reflétant les souhaits d’une grande majorité de citoyens », de dire le maire Pierre Charron, qui souligne qu’en très forte majorité, les répondants ont exprimé le souhait que la Ville interdise la consommation de cannabis dans différents lieux publics comme les parcs et espaces verts (81,3 %), les pistes cyclables (79,7 %) et les berges publiques (74 %). Plus des deux tiers des répondants s’étaient également prononcés en faveur d’une interdiction de consommer dans la rue et sur les trottoirs de la ville (69,5 %).

Rappelons que dans la foulée du projet de loi fédéral C-45 sur la légalisation du cannabis, les municipalités ont, entre autres responsabilités, celle de mettre en application divers règlements liés à la consommation du cannabis en public et à la conduite avec les facultés affaiblies, notamment.

Retour aux actualités