Arbres

Les arbres sont une source d'embellissement urbain sans pareil mais leur entretien peut parfois nous compliquer la vie. Découvrez quelles sont vos obligations d'entretien ainsi que tout ce dont vous devez savoir sur l'élagage, l'abattage, la plantation et les maladies des arbres.

Politique de foresterie urbaine

Avis important aux citoyens - juillet 2016 : épidémie de brûlure bactérienne des pommiers.

Votre collaboration est essentielle pour enrayer l’épidémie!

Le ministère de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation du Québec (MAPAQ) demande la collaboration de tous les citoyens de la région afin d'enrayer la propagation de la maladieLa brûlure bactérienne (ou feu bactérien) est une maladie végétale qui touche principalement les pommiers, les pommetiers décoratifs, les poiriers et les sorbiers. La bactérie qui est à l’origine de cette maladie est un organisme nuisible réglementé. Elle peut causer la mort d’un arbre en une seule saison. 

L'épidémie est à son plus haut niveau dans la région de la MRC de Deux-Montagnes en cet été 2016. 

 
Si un pommier, un pommetier décoratif ou autre arbre sensible à la maladie se trouve sur votre terrain, vous devez prendre les mesures nécessaire afin d'enrayer la propagation de la maladie.

En savoir sur la brûlure bactérienne des pommiers

  • Abattage

    Il arrive parfois qu'un arbre soit malade ou assez encombrant pour que son abattage soit nécessaire. Dans de telles situations, il faut toujours signaler l'arbre dangereux ou devant être abattu, en remplissant en ligne le formulaire de demande d'autorisation d'abattage d'arbre(s).

    Faire une demande d'autorisation d'abattage d'arbre(s)

    Consulter le règlement concernant les arbres

  • Agrile du frêne

    L'agrile du frêne est un coléoptère de couleur métallique extrêmement dévastateur qui parasite le frêne.

    Pour en savoir plus sur l'agrile du frêne​

  • Arboretum

    Connaissez-vous toutes les essences d’arbres présentes sur le territoire eustachois? Grâce au concept d’arboretum, vous pouvez découvrir le secret de plusieurs arbres présents dans le cimetière ou dans plusieurs parcs de la ville de Saint-Eustache.

    Parcs de l'arboretum

    Tout en circulant sur la piste cyclable reliant les parcs de l’arboretum , profitez de votre promenade pour en savoir plus sur cette foresterie urbaine. Si vous préférez, pourquoi ne pas vous recueillir à l’ombre d'une des dix essences d’érables qui ornent les allées du cimetière. Tous ces arbres contribuent à la création d’un patrimoine naturel pour les citoyens eustachois.

  • Brûlure bactérienne des pommiers

    La brûlure bactérienne (ou feu bactérien) est une maladie végétale qui touche principalement les pommiers, les pommetiers décoratifs, les poiriers et les sorbiers. La bactérie qui est à l’origine de cette maladie est un organisme nuisible réglementé. Elle peut causer la mort d’un arbre en une seule saison.

    L'épidémie est à son plus haut niveau dans la région de la MRC de Deux-Montagnes en cet été 2016. 

    Pourquoi cela concerne tous les citoyens?

    Les arbres infectés sont susceptibles de contaminer les pommiers des vergers situés dans un rayon de cinq kilomètres. La propagation de la maladie se fait principalement à la floraison des pommiers, au moment de la pollinisation par les abeilles. Même si les arbres infectés n’ont aucune incidence sur la santé humaine, la brûlure bactérienne entraîne des pertes économiques importantes dans les entreprises pomicoles (vergers).

     

  • Élagage
    • Les arbres ne doivent pas être étêtés ou taillés en boule. Contrairement aux croyances populaires, ces interventions créent des problèmes majeurs de structure, diminuent leur résistance physique (bris), leur résistance phytosanitaire (maladies et insectes) et, du même coup, réduisent leur espérance de vie.
    • L’élagage, qui consiste à favoriser une structure solide tout en tenant compte de la forme naturelle de l’arbre, permet d’éliminer certaines branches mal orientées, le bois mort ou malade et toute autre branche nuisible au développement futur de l’arbre.
    • Les arbres situés sur des emprises de la ville ou dans des parcs municipaux sont entretenus par une équipe spécialisée du Service des travaux publics, aux 5 ou 7 ans, selon l’essence de l’arbre ou au besoin, lorsque l’arbre représente un danger pour les réseaux, la propriété publique, les citoyens ou les biens de ces derniers.

    Vous avez une question sur un arbre situé sur un terrain de la ville de Saint-Eustache? Communiquez avec le Saint-Eustache Multiservice (SEM) au 450 974-5000.

    Conseils pour faire une coupe de qualité 

    • Pratiquer des coupes directionnelles avec appel-sève afin d’éviter l’apparition de gourmands (rameaux vigoureux qui se développent au détriment des autres).
    • L’appel-sève doit mesurer au moins le tiers (1/3) du diamètre de la branche enlevée.
    • Éviter d’enlever plus de 20 à 30 % de branches en une seule opération. S’il est nécessaire d’enlever plus de 30 % de branches, procéder par étape sur plusieurs années.
    • Étant donné la complexité de ces travaux, il est recommandé de faire exécuter l’élagage par une personne compétente dans le domaine de l’arboriculture. Nous vous recommandons d’exiger de votre entrepreneur qu’il soit membre de la Société internationale d’arboriculture-Québec. 
  • La plantation d’arbres à Saint-Eustache

    Bien que la Ville de Saint-Eustache encourage fortement la plantation d’arbres, certaines contraintes municipales doivent être prises en compte lorsque vient le temps que vous procédiez à cette opération. 

    Consulter le règlement concernant les arbres

    La plantation de certaines essences est strictement interdite dans la zone urbaine en raison de différents inconvénients occasionnés par ces arbres. 

    Guide des essences d'arbres autorisées

    Voici la liste des essences d'arbres interdites en zone urbaine:

    • le peuplier à feuilles deltoïdes ou peuplier du Canada (populus deltoïdes)
    • le peuplier de Lombardie (populus nigra)
    • le peuplier faux-tremble (populus tremuloïdes)
    • le peuplier blanc (populus alba)
    • l’érable argenté (acer saccharinum)
    • l’érable à Giguère (acer negundo)
    • le saule à feuilles de laurier (salix alba pentandra)
    • le saule pleureur (salix alba tristis)
    • l’orme d’Amérique (ulmus americana)
  • Les plates-bandes, les arbres et les arbustes

    La planification des plates-bandes par la préparation d’un plan ou d’un croquis d’aménagement est une étape cruciale, compte tenu qu’il existe une grande diversité de végétaux ayant des exigences variées (rusticité, ensoleillement, richesse du sol, humidité). Choisissez des végétaux adaptés aux conditions de votre site. Les mêmes règles de base que pour les potagers (sol fertile, rotation, sarclage, etc.) s’appliquent à vos plates-bandes.

    • Première année: arrosage, désherbage, ajout de paillis (si nécessaire)
    • Années subséquentes: observation, refaire l’entretien de la première année, fertilisation (si nécessaire), traitements biologiques (si nécessaires)
  • Obligation d'entretien
    • Tout arbre ne doit pas nuire à la visibilité routière, cacher les panneaux de signalisation ou les feux de circulation routière et piétonnière
    • Tout lot d'angle doit respecter les dispositions concernant le triangle de visibilité
    • Tout propriétaire devra effectuer les élagages ou abattages* nécessaires afin de corriger les nuisances causées par des arbres situés sur la propriété privée en rapport à la signalisation routière
    • Les panneaux de signalisation et les feux de circulation devront être dégagés, la visibilité routière assurée et un dégagement vertical (distance du sol à la première branche) de 3,5 mètres
    • Il  est de la responsabilité du propriétaire du terrain où l'arbre est localisé (incluant la partie de terrain localisée entre l'emprise de la voie publique et la bordure de béton, le trottoir ou l'asphalte) d'effectuer l'entretien des arbres incluant le terreautage autour des arbres.

    *Avant d'abattre un arbre, vous devez faire une demande d'autorisation d'abattage en remplissant le formulaire de demande d'autorisation d'abattage en ligne ou en contactant le Service de l'urbanisme en composant le 450 974-5000.

  • Programme « Mon arbre à moi »

    La campagne Mon arbre à moi, du ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs, permet à tout enfant qui naît ou qui est adopté au Québec dans l'année en cours de recevoir un petit plant d'arbre qui grandira avec lui.

    Pour recevoir un plant d'arbre en mai, il faut faire parvenir son inscription au Ministère à l'aide d' un formulaire en ligne au plus tard le 15 avril de la même année (les inscriptions se tiennent en ce moment pour les enfants nés ou à naître entre le 16 avril 2016 et le 15 avril 2017. Ceux-ci pourront recevoir leur arbre lors des distributions qui se tiendront en mai 2017).

    En savoir plus