Résultats du sondage Potloc - Pour une offre commerciale bien ciblée à Saint-Eustache
22 février 2018

Résultats du sondage Potloc - Pour une offre commerciale bien ciblée à Saint-Eustache

(Saint-Eustache, le 22 février 2018) – Dans le but d’aligner le recrutement commercial avec les besoins des citoyens, la Ville de Saint-Eustache a confié à la firme POTLOC le mandat de réaliser une étude de marché auprès des Eustachois, afin de connaître leurs préférences et leurs attentes en rapport aux commerces qu’ils fréquentent ou souhaiteraient voir s’établir dans les différents secteurs commerciaux du territoire. Au vu des résultats, les tendances qui s’en dégagent donnent à la Ville des indicateurs clairs, qui permettront un démarchage ciblé et efficace.

Le boulevard Arthur-Sauvé nord
Parmi les données dégagées, on note que le boulevard Arthur-Sauvé nord est l’artère qui fidélise près de 40 % des répondants et attire, dans une proportion de 33 %, des citoyens de villes avoisinantes. Les répondants ont exprimé le souhait de voir l’offre commerciale s’enrichir. Dans le classement général des types de commerces les plus demandés, la catégorie « Restaurants et cafés » arrive en tête, suivie de la catégorie « Grande surface », et, plus loin derrière, de la catégorie « Mode et accessoires ».

Le boulevard Arthur-Sauvé sud
Une large proportion de répondants considère le pôle Arthur-Sauvé sud comme une zone commerciale pratique, mais à revitaliser. Respectivement 21 % et 19 % des répondants estiment que la présence d’un magasin à grande surface, de même qu’une offre plus diversifiée en restauration (restaurants italiens, gastronomiques et de fruits de mer), constitueraient une belle amélioration de l'offre commerciale et un incitatif de taille à fréquenter plus régulièrement l’artère. Pour ces répondants, le boulevard Arthur-Sauvé sud nécessite en outre un rafraîchissement. On souhaite notamment y voir plus d’aménagements urbains, des façades de bâtiments rajeunies et des devantures de commerces fleuries.

La rue Saint-Laurent
Quelle que soit leur origine géographique, les personnes ayant participé à l’étude sont globalement des fidèles de la zone de la rue Saint-Laurent. On souhaite toutefois une diversification des commerces de proximité, boulangerie, pâtisserie, fruiterie, épicerie de type bio, et davantage de restaurants. Pour la majorité des répondants, la rue Saint-Laurent doit être globalement plus invitante, notamment par l’embellissement des devantures de commerces.

La 25e Avenue
Une importante fidélité d'achat lie les Eustachois à cette artère commerciale. Quelle que soit leur origine géographique, on constate que 75 % des répondants à l’étude s’y rendent au moins une fois par semaine, principalement pour les achats courants (62 %), pour le magasinage (48 %) et pour la fréquentation de restaurant-café́-bar (47 %). Un renouveau commercial est cependant souhaité. Les citoyens estiment en effet qu'un restaurant (poissons, fruits de mer et brasserie), une grande surface (Aubainerie, Walmart), amélioreraient l'offre commerciale de l’artère et les inciteraient à la fréquenter plus régulièrement.

Le chemin de la Grande-Côte
Sur le chemin de la Grande-Côte, de nombreux répondants se sont exprimés en faveur de l’établissement de restaurants. Parmi le type de restaurants souhaités, une brasserie vient largement en tête, suivie de restaurants avec terrasses au bord de l’eau. Les répondants souhaitent, par ailleurs, la venue de commerces de proximité, boulangerie et fruiterie. Plusieurs souhaitent enfin la présence de salon de thé, de cafés offrant des spectacles et expositions, et dans lesquels il serait possible de s’arrêter au cours d’une promenade.

Le Vieux-Saint-Eustache
Les résultats de l’étude de marché dans le pôle touristique et historique de Saint-Eustache révèlent une importante demande commerciale locale. Dans le classement général des types de commerces les plus demandés, la catégorie « Restaurants et cafés » arrive largement en tête, suivie des catégories « Culture » et « Alimentation ». Fait à noter, on souhaite fortement l’établissement de commerces locaux, et non de chaînes nationales, ainsi qu’une offre accrue en restaurants et bistros avec terrasses. Plusieurs pistes de solutions urbaines ont été suggérées par les citoyens pour rendre le Vieux-Saint-Eustache encore plus agréable à visiter, dont l’aménagement d’une zone piétonne les fins de semaine, où les commerçants locaux pourraient exposer leurs produits.

«Nous sommes très heureux de la réponse massive des citoyens à cette étude de marché, qui a atteint près de 1 500 répondants. Les données et commentaires recueillis nous permettent à présent d’établir un plan de démarchage précis, ciblé et efficace, afin de répondre adéquatement à la demande et aux besoins des citoyens, données qui constitueront un gage de viabilité pour les futurs commerçants», de dire le maire Pierre Charron et Patrice Paquette, conseiller municipal, président de la Commission du développement économique.

Soulignons que l’étude de marché POTLOC, réalisée sur mesure en collaboration avec IDÉ Saint-Eustache et diffusée largement par les réseaux sociaux, visait les habitudes et les souhaits des citoyens résidant ou magasinant dans les principaux pôles commerciaux de la ville, soit le Vieux-Saint-Eustache, le boulevard Arthur-Sauvé nord, le boulevard Arthur-Sauvé sud, la 25e Avenue, la rue Saint-Laurent et le chemin de la Grande-Côte. Les résultats complets de l’étude peuvent être consultés sur : https://www.saint-eustache.ca/affaires/publications-ide .

Retour aux actualités